ECOUTEZ !


Retrouvez NOS ARCHIVES SONORES sur https://www.mixcloud.com/commesurdesroulettes/
et contactez-nous : radiocommesurdesroulettes{at}gmail.com

ECOUTEZ !

Emission 159 - Rétrospective de quelques bon moments radiophoniques à roulettes!



Emission 162 - Visite à l'Escalpade

jeudi 25 octobre 2007

Emission du 24 octobre 2007

Participants : Fabrice, Réal, Anne S., Bill, Valérie
Animateurs : Muriel, Thierry
Invités : Mr. Roger
Mr. Roger à plusieurs cordes à son arc.
Il avait 31 ans en 1958
Les gens ne partaient pas beaucoup de vacances à l'époque.
Les gens étaient moins égoïstes que maintenant.

Ils parlent des handicapées.
Ils parlent des spectacles : flamenco.
Il a côtoyé beaucoup d’espagnols.
La mode était les robes, combinaisons, jupon, corset.
En 1950 ils portaient déjà des jeans, mais c'était considéré assez original.

Le samedi après-midi et le dimanche c’était congé.

Il parle de l’ancien téléphone avec cornet et cadran.
Il passe de la musique jazz de l’expo.

Il parle d’une sculpture et d’un studio.
A l’époque de l’expo, il y avait des bâtiments provisoires.
Les grandes expositions se déroulaient au Heysel.
Il y avait peu d’étrangers et très peu d’africains.

A la période de l’exposition on parlait déjà de cappuccino.

Il y a encore un établissement à Bruxelles qui fait encore des vrais cappuccinos, le glacier Sardegna à Koekelberg, en bordure du parc de la basilique.
Mr Roger adore!

Ilparle de la musique tzigane.
Pour un bon orchestre, il faut un batteur et un pianiste.
Les danseurs dansaient pieds nus.
Il a parlé de «La Chunga », une danseuse gitane.

Maintenant les grandes expositions se déroulent au Heysel.
A l’heure actuelle, une telle exposition ne serait plus possible, selon Mr Roger.

Cet entretien sera placé dans la base de données bna (Bruxelles Nous Appartient http://www.bna-bbot.be) pour l'initiative blinddate58 http://www.blinddate58.be/Public/blinddate/.

Emission du 17 octobre 2007

Il n’y a pas eu d’émission en direct car les reporters sont allés se balader à
Louvain-la- Neuve, dans le bois de Lauzelle en compagnie du garde forestier Mr Mangeot
Une émission en différé a été proposée, principalement sur la manif européenne du forum international des personnes handicapées.

Dans la forêt, il y avait Anne T., Réal, Etienne, Stéphane, Thierry, Béatrice, Marie, Ignatienne, Romain et Thierry L.

jeudi 11 octobre 2007

Emission du mercredi 10 octobre 2007

Participants : Malika, Michaël, Fabrice, Ivan, Bill

Animateurs : Thierry, Muriel

Diffusion du chant de Anne S avec une dame du Cosmos (resto social), la chanson du déserteur de B. Vian

Extraits de l’enregistrement de l’accordéoniste au pied de la station métro Erasme

Annonce pour la fête de « La Rue »

Les commentateurs sportifs eh studio parlent du tirage de coupe qui s’est déroulé hier.

Ils disent que le football c’est plus vraiment du sport c’est surtout pour de l’argent.

Les bons joueurs vont jouer dans les clubs à l’étranger car ils sont mieux payés.

Le football de nos jours ce n’est plus du sport mais une question d’argent répète Ivan.

Le problème actuel, lorsqu’une équipe a un bon joueur, elle le vend pour avoir de l’argent.

Les diables rouges iront s’entraîner à Tubize car il construise un nouveau stade.

Nouvel extrait de l’accordéon du métro.

Passage de Philippe L à la manif européenne du 4 octobre à Schuman pour lutter contre les discriminations en défaveur des personnes handicapées.

Problème des transports adaptés pour les moins valides.

Une dame est venue de Paris pour assister à cette manifestation pour les personnes moins valides.

Discours du président en anglais. Il y a malgré tout peu de monde, il n’y a pas eu beaucoup de publicité. Dans le temps, on cachait les personnes moins valides.

Il n’y avait pas beaucoup de monde mais il y avait des petites délégations de l’étranger.

Pour un autre sympathisant, travaillant aux archives du royaume, la SNCB est très bien, il y a beaucoup d’aide des agents, rien à comparer avec la STIB.

Fabrice parle de la spasticité.

Il y a deux sortes de spasticité active et passive.

Spasticité : mouvement involontaire, cela vient du cerveau. Thierry lui conseille de continuer de s’informer pour tenir les auditeurs au courant de ses recherches.

Passage de l’interview de Pierre Herman lors d’un vernissage au Westland shopping d’Anderlecht. Il a fait un tableau d’Yvan Rebrof. Il parle de sa technique et de ses activités comme peintre en appartement supervisé à Kraainem.

Muriel lui demande d’expliquer ses techniques.

Il a déjà peint 157 tableaux.

De temps en temps sa maman lui en achète quand il expose.


Passage d’un disque de musique russe, mais pas Ivan Rebrof.

Jos Mommen entame son succès classique de « la loterie nationale ».

L’équipe souhaite un très bon appétit aux auditeurs.

Emission chaotique surtout au début avec quelques problèmes technique d’erreur de canaux à la table de mixage ainsi que dues à l’expérimentation d’édition sonore en direct à partir du PC portable de l’atelier.

mercredi 3 octobre 2007

Emission du mercredi 3 octobre 2007

Participants : Annette, Joy, Bill, Malika
Animateurs : Muriel, ThierryI
Invitée : Pomme

Annonce pour les 30 ans de la « Rue » fin octobre
Jingle avec quelques mots de Pavla, volontaire sci en tchèque.

Pomme stagiaire ergo
Habite à Canne. Sud est de la France.
Elle est venue faire ses études en Belgique.
Elle a déjà fait deux stages.

Intervention téléphonique d’Etienne.
Problème de retour pendant l’intervention.
Description de Biot petit village de Provence.
La Provence est fort touristique.
Il y a une petite ville spécialisée en prfumerie qui s'appele Grasse.
Pomme trouve que l’ambiance en Belgique est meilleure qu’en France.
Elle aime bien faire visiter Bruxelles à ses connaissances et surtout la Grand Place.
A Canne ce sont des petites plages.
Anne S. aime les montagnes.

Intervention téléphonique d’un monsieur Jérome qui parle des jardins.
Il parle du choix des fleurs à offrir, de la symbolique des couleurs.

Joy est allée à Liège avec Malika Valérie, Gaétan.
Ils sont allés porter des bouchons au recyclage puis voir une expo sur un jardin hors du commun, celui de JP Schetz à Jupille (malheureusement détruit). Case passe usqu'à la mi-novembre au Mad musée à liège.
Ils décrivent des œuvres et il y a des photos au mur.
Il a créé des statues avec des pièces de réemploi.
Interview d’une dame qui habite à côté du jardin.
Mad = musée d’arts différentiés.
Brigitte du MAD a produit un film, pour cela, elle a contacté un ami cinéaste.
L’homme est décédé en 1986 et sa femme en 2006.
Il est né en 1920.
Il a commencé son projet à 50 ans.
Facere est le premier groupe à visiter l’expo.
L’expo est du 15 septembre jusqu'à novembre 2007.

Description de la cafétéria.
Interview d’un serveur, Benoît, qui travaille plusieurs années dans l’horeca
Il décrive des tableaux exposés en salle.
Il y a plusieurs horloges comme dans les agences internationales!.
Ils font de la cuisine de toute sorte au MadCafé.
Ses hobbies sont : la marche dans les bois, la natation, le vélo.

Interview téléphonique de Michael. Il y a eu des problèmes.
Interview de Line qui décrit son réveil et elle dit que son collègue Ricardo lui rapporte une couque.

Annonce de Bill sur la manifestation de demain sur la personne moins valides au quartier européen.

Musiques :
Mono pause : TuituiTui
Charles Trenet : un jardin extraordinaire
Felix Kubin : there's a garden
B.O. La linea : jazz
Rap Afrique du sud

Muriel interview Martine et Jean-François et Philippe M sur le jeu informatique « le solitaire.