ECOUTEZ !


Retrouvez NOS ARCHIVES SONORES sur https://www.mixcloud.com/commesurdesroulettes/
et contactez-nous : radiocommesurdesroulettes{at}gmail.com

ECOUTEZ !

Emission 167 - Découverte de la ville tentaculaire mouvante de Frandisco!



Emission 166 - Rencontre en musique avec Emeline (tout court) et son accordéon

samedi 26 avril 2008

Emission du 23 avril 2008

Participants : Réal, Philippe L, Malika, Anne S
Accompagnateurs : Romain, Thierry

L'invitée du jour se prénomme Rajâ, elle et malvoyante depuis qu’elle a 20 ans.

Avant d’être malvoyante, elle était agent de sécurité. Elle a fait du karaté de haut niveau.

Elle va crée une association qui s’appelle le 3ème œil, pour tenter d'améliorer les conditions des mal-voyants, surtout au niveau de l'aide aux études.

Elle a eu une maladir rétinienne rare à 20 ans.

En 2002, elle projette de faire un bachelier en assistance social.

Elle est allée aux Etats-Unis et à l’Ucl pour des soins.

A cause de son handicap, on l’a prise pour une gardienne de parc alors qu'elle postulait comme AS!

Elle se bat pour défendre le monde du handicap.

Elle a souvent de très grosse migraine, dues à son problème.

Lorsqu’elle passe au jury central, elle emploie sa clef usb et une caméra munie d’une loupe.

A propos de la discrimination, elle et sa copine en subissent tous les jours aux cours du soir.

Elles ont aussi le même problème que nous, c’est le regard ingrat des personnes dans la rue et ailleurs.

Le 3 mai 2008, elle organise une soirée dansante pour le lancement de l'association, elle espère attirer le plus possible de personnes, de politiques et de sensibiliser au problème du handicap.

Lorsqu’elle attend le bus à l’arrêt, elle montre sa carte bleue comme cela le chauffeur peut voir qu’elle est malvoyante.

Elle a déjà été opérée mais sans succès.

Une fois, à la gare, elle prend son ticket et elle oublie de demander le numéro de quai. Elle revient sur ses pas, elle a du refaire la file!

Dans la vie, elle se débrouille, elle a deux enfants.

Elle étudie.

Ils parlent un peu des taxis, de la politique et du doudou qui est devenu accessible.

Elle espère que son asbl sera agrée par la Cocof, et recevoir un subside.

Elle dit un petit mot sur le braille ainsi que sur la synthèse vocale.

Dans sa future asbl, elle veut offrir des services pour aider les aveugles et les malvoyants.

Elle aimerait sensibiliser sa classe à la problématique des personnes aveugles et les malvoyants, mais il y a un manque de temps et d’organisation.

Lorsqu’elle reçoit un mail de son professeur, on lui dit qu’elle est la chouchou, et c’est justement pour mieux comprendre l’exercice à son aise et dans le calme.

Elle parle de l’égalité des chances, des discriminations.

Elle explique que les nouveaux trams sont très très silencieux et qu'on ne les entend pas arriver.

Elle s’est déjà rendue en Espagne.

Elle veut également créer du foot pour aveugles.

Anne décrit les musiques qui sont diffusées pendant l'émission.

Lorsqu’elle va au parc avec ses enfants, elle emploie des jumelles pour pouvoir les observer, car à plus de 3 mètres, elle ne distingue rien.

Elle fait des arts martiaux depuis qu’elle a 15 ans.Etienne et Gaétan téléphonent et demandent pourquoi une canne blanche a des roulettes, elle dit que c’est pour la faire glisser (pour les trottoirs). Elle est déjà tombée d’un trottoir.Elle explique qu’au métro de Brouckère, il y a un petit écart entre le quai et la rame.Elle a des lunettes qui filtrent la lumière.

En dehors de Bruxelles, elle ose plus utiliser sa canne blanche.

Elle parle des chiens pour aveugle ou malvoyant.

Lorsque l’on loue un logement, les propriétaires ne sont pas toujours d’accord d’avoir des animaux.

Elle se bat beaucoup pour le monde des aveugles et malvoyants.

Depuis sa maladie, elle ne travaille plus.

Pour monter dans le métro, on lui conseille de monter dans la 1ère rame comme ça le chauffeur peut voir qu’elle a des difficultés.

Une émission très intéressante!

vendredi 18 avril 2008

Emission du 16 avril 2008

Participants : Anne, Malika, Gaétan, Bill.
Animateurs : Thierry
Invité Marlène R. (interprète pour Malika)

Anne lance l'émission.
Commencement de l’émission : retrouvailles après quelques semaines d’absence, Thierry a eu son dos coincé par un vilain lumbago. Il espère que les ondes sont redevenues positives.

L’équipe radio chante sur la chanson de Christophe Maé.

Marlène explique l'expérience de Malika avec la cyclodanse.

Malika voulait trouver une activité hors de Facere.

Elle a commencé ses activité en 2002.

Au début, elle faisait des jeux de ballon.

Au début, pour aller là bas elle était accompagnée, après quelque temps, elle se rendait seule.

Pour la cyclodanse, Marlène évolue en arrière et Malika en avant.

Elle suit des cours depuis trois ans, et danse depuis 2002.

Malika a fait différents stages à la FEMA. (Fédération de multi sport adaptés).

Elle y fait des stages.

Une base du cyclodanse, c’est le contact visuel.

Il faut de la force dans les mains, il faut également être attentif aux regards de son partenaire.

Malika commence le mouvement et Marlène termine

Malika rencontre des tas de personnes grâce à la cyclodanse.

A Facere, il y a 23 personnes dans l'asbl de cyclodanse « La Licorne ». Licorne est le nom donné car Malika utilise un casque muni d’une longue tige qui l’aide à appuyer sur le touches de son « alpha talker », moyen de communication avec synthjèse vocale et combinaison de touches d'un clavier.

Dans l’asbl la Licorne, il y a des Résidents de Facere qui sont adjoints des postes d'administration.

Malika est à l’initiative de ce projet, qu’elle a étendu à Facere.

Malika et Marlène R sont passées sur une tv française pour un spectacle en tourraine.

Elles ont fait un spectacle-défilé de mode sur les musiques de Jacques Brel, Calogero.

Elles étaient habillées avec deux robes identiques, elles avaient été crées par des Stylistes pour la circonstance.

Elles sont parties du 20 octobre 2008 au 24 octobre 2008.

Elles sont parties en France en autocar.

Il y avait différents handicaps.

Marlène parle de cespectacle intitulé « Mode h ».

Pendant le défilé elles n’étaient pas trop stressées.

A la soirée de clôture du festival, le prix européen à été décerné à Mr. Serge Van Braeckel.

Il passent un extrait sonore du spectacle.

Elles parlent des partenaires et elle décrit les costumes du défilé.

La scène de spectacle avait 18 m de large.

Malika et Marlène R ont rencontré Clémentine Sélarié.

Elles ont expliqué le projet « Cyclodanse ».

A la fin de l’émission, Marlène prévient les auditeurs que La Licorne asbl organise un thé cyclo-danse le 1er mai 2008 à jette, lieu : Ecole St Michel, rue Léopold 1er, 362, 1090 Jette.

Lorsque l’on fait du Cyclodanse, on améliore son estime de soi et on se défoule!

mercredi 9 avril 2008

Encore un peu de patience!

Derniers moments de silence avant la REPRISE!!!!!!!!!!!
Merci de votre patience et de votre fidélité.
Nous sommes de retour, en direct ou en différé dès le mercredi 16 avril 2008, à 10h30. A fond les manettes!
Merci aussi pour votre compréhension à l'égard de notre équipe "Comme sur des roulettes!"

vendredi 4 avril 2008

Dernier silence avant la reprise!

Ces 26 mars et 2 avril 2008 représentaient sans doute les dernières possibilités pour nos fidèles auditeurs de s'écarter de leur source sonore qui diffuse Radio Si le mercredi matin. A vos radio-baladeuses, nous serons probablement de retour sur les ondes le 9 avril, après un contretemps bien malencontreux, qui aura finalement duré plus que prévu!