ECOUTEZ !


Retrouvez NOS ARCHIVES SONORES sur https://www.mixcloud.com/commesurdesroulettes/
et contactez-nous : radiocommesurdesroulettes{at}gmail.com

ECOUTEZ !

Emission 167 - Découverte de la ville tentaculaire mouvante de Frandisco!



Emission 166 - Rencontre en musique avec Emeline (tout court) et son accordéon

jeudi 29 mai 2008

Emission du 28 mai 2008

Emission en différé avec divers reportages, car les reporters sont partis en reconnaissance sur le parcours de la zinneke parade :

1) Journée de démonstration de foot-fauteuil

2) Aziz conducteur de tram à la stib (chronique numéro 2, cette fois sur les parcours, les trajets de jour et de nuit, l'épandage du sable...)

3) Les sans papiers :Bill a récolté les avis de Stéphane et Etienne concernant cette problématique très urgente à l'heure actuelle, de nombreuses personnes et leurs enfants vivent dans des conditions pas possibles ou pire, sont incarcérées sans autre raison que celle des papiers...

4) Yves De Roeck : Chronique de notre correspondant à Wavre


Et pour toute info, n'hésitez pas à nous joindre à facere@coditel.net


mardi 20 mai 2008

Emission du 21 mai 2008

Exceptionnellement, pas de "Comme sur des roulettes!" ce mercredi, en raison des actions de revendication pour l'application des accords du non-marchand!

A la semaine prochaine pour d'autres aventures radiophoniques!
Ps: le dossier introduit par notre équipe pour un projet radio sur l'environnement vient finalement d'être accepté par le Fonds d'Aide à la Création Radiophonique!
En route pour ta planète avec "Comme sur des roulettes!"

jeudi 15 mai 2008

Emission du mercredi 14 mai 2008

Émission en déférées

Passage de l’interview de

Oscar Floref, concernant les sans-papier : (Anne S, Réal, Bill).

Ils 11 personnes sans-papier.

Ils font la grève de la faim.

Il parle également des droits de l’homme, des émeutes.

On peut toujours leur envoyé du Courrier.

Il parle d’un monsieur Gérardo.

Il parle de l’incarcération des personnes.

Lors d’une manifestation, il y a des bagarres, et les policiers donnent des fameux coups, les enfants qui voient sont traumatisés.

A Bruxelles, il y a deux centres fermés pour réfugiés.

Monsieur Gérardo propose à l’équipe d’aller manifester avec eux.

Il parle d’une dame.

Passage de l’interview de Jean-François sur les caisses à savon.

Jean-François est allé avec Stéphane, Robin, Anne G, Valérie et Sindy.

Cette année, le thème des caisses à savon était basé sur les dessins animés.

Passage d’une interview d’Etienne et Muriel.

Valérie dit quelques mots sur la comédie « Starmania » qu’il crée avec l’atelier chant de Facere. Elle est dans le cœur.

Elle parle d’une fête.

Passage d’un extrait de la comédie musicale «Starmania ».

Etienne interview Anne S sur la comédie musicale.

Il y avait plus ou moins 500 personnes.

Il y avait différents spectacles classés par thème.

Grégory H y a participé à sa manière.

Mathieu c’était grand duhose.

Il y a eu des surprises.

Il passe un extrait de la comédie.

Les résidents n’avaient pas tellement peur, ils étaient un peu stressés, mais très motivés.

Ils s’étaient habillés en noir et blanc.

Il y avait du cyclo danse, des marionnettes.

Xavier dit on a chanté 10 minutes mais notre spectacle dure environs 45 minutes.

Il y avait aussi des handicapés mentaux.

Dans un an et demi, ils espèrent avoir terminé.

Ils envisagent le montrer à diverse personnes et dans salles.

Ils s’avaient un casque et des micros professionnels.

Il y a eu des félicitations d’Yvan.

vendredi 9 mai 2008

Emission du 7 mai 2008

Participants: Geatan, Bill, Malika, Real

Accompagnateurs : Romain, Thierry

Invités : Mr Sabban et Mr Loiselet, de l'AMV, "Aide Aux Moins-Valides".

Ils fon partie de l’Asbl « A.M.V. » Cette asbl existe depuis 30 ans.

Dans l’asbl, il y a des loisirs, des conférences, le dimanche c’est théâtre.

Les deux hommes sont dans l’asbl depuis plus ou moins 20 ans.

L’asbl recycle des dons.

Il y a environ 30 bénévoles ainsi que 40 sympathisants "pousseurs".

Il y a des conférences sur différents pays.

Les beaux-arts ne sont pas accessibles.

Ils vont nous envoyer un dossier sur l'accessibilité des théatres à Bruxelles.

Ils ont un comité une fois par mois.

Ils font souvent des promenades au château de la Hulpe, ils changent souvent de pousseurs.

Ils trouvent leurs bénévoles grâce au bouche à oreille.

Ils ont des petits problèmes pour trouver des étudiants bénévoles et rajeunir les cadres, car à l’heure actuelle, les jeunes ne pensent qu’à l’argent et c’est chacun pour soi.

Ils font appel à des personnes sympathisantes pour les aider.

Ils veulent inviter des gens pour essayer de les sensibiliser.

Ils passent de la musique classique qu’ils sont apportée.

Ils passent aussi un jazzman breton. Mr Sabban apprécie lkes trésors de la médiathèque et les tuyaux de ses conseillers!

Ils vont à des concerts avec l'association.

Ils publient un journal qui parait tous les trois mois, dans celui-ci, on trouve, des petites annonces, des coups de cœur, des articles de sciences naturelles.... Il y a aussi une rubrique courrier des lecteurs.

Mr Sabban fait du yoga, il explique comment ça se passe . Il y a dans le magazine des articles sur le yoga. Quand il fait du yoga il est prêt à s’endormir. Il y a moyen d’en faire avec des personnes moins valides.

Il va voir les gens pour essayer de les sensibiliser à les aider.

Ils parlent un peu de l’euthanasie.

Ils sont allés voir une pièce très choquante, "Le roi Nu" qui l'était sur scène!

La fabrication du journal leur coûte beaucoup d’énergie. Le beau-fils est graphiste et il les aide beaucoup. A la fin du journal, il y a des comptes-rendus, des jeux et les solutions.

L’asbl ne possède pas de camion ni de camionnette mais parfois ils vont chercher des personnes pour participer à leur activités, avec les voitures des membres.

A Bruxelles, il y a beaucoup de choses à faire mais malheureusement tout n’est pas très accessible pour les personnes moins valides. Les taxis pour les personnes moins valides sont très chères et pas toujours très à l’heure

Le week-end, les personnes vont à l’AMV pour jouer à des jeux et boire leur petit café.

Leur Asbl est très moderne et bien gèrée, si le gens le désirent, ils peuvent donner une attestation fiscale, ils ont déjà eu plusieurs contrôles qui se sont bien passés.

Ils lisent le programme de samedi sur antenne.

Ils parlent de l’Alsace. Ils sont déjà allés plusieurs fois à Paris.

Ils passent un autre morceau de musique classique ainsi que Souchon "sous les jupes des filles".

Ils disent que l’avenir c’est internet.

Après la mort de sa maman, Mr Loiselet voulait créer avec sa femme quelque chose pour les personnes qui souffrent. Tout au début, il allait chercher deux personnes pour passer la journée avec eux et pour leur changer les idées.

Mr Sabban est venu à l'AMV via la croix rouge.

L’asbl « AMV » a été crée avec une de leurs amiees, Françoise, il y a 30 ans.

La relève sera toujours assurée.

L’asbl c’est une fameuse leçon de savoir vivre.

Pour clôturer l’émission, ils lisent le programme du 7 juin 2008.

Clotûre et remerciements. Bon appétit aux chers auditeurs.

mardi 6 mai 2008

Emission du 30 avril 2008

Participants : Anne S., Réal, Malika, Bill.

Accompagnateurs : Romain, Thierry

Différents reportages ont été présentés :

Pubicité pour le1er mai 2008, journée cyclodanse à Jette.

Campus Erasme, microtrottoir sur "Le racisme" (partie du documentaire sonore réalisé dans le cadre de la semaine contre le racisme)

Valérie parle du regard que l’on porte sur la personne handicapée.

Anne S parle « La Choa » et aborde le thème de la « Discrimination ».

Ils parlent des années 1960, quand la Belgique avait besoin de main d’œuvre.

Malika veut que tous les gens soient égaux.

Anne S parlé de son petit cousin qui est devenu « Skinhead », elle n’a plus de contact. Elle voudrait revoir ses cousins et lance un appel sur les ondes.

Extrait d'un rap avec des enfants de l’école "Arnaud Fraiteur" que l'équipe est allée enregistrer pour une future émission en direct .

Patrick explique « la Cuisine moriculaire » il faut tout peser.

Passage de l’entretien téléphonique d’Aziz, correspondant du tram, qui travaille à la Stib. Il explique son métier de chauffeur de tram.

Dans l'après midi, l'équipe se rend à l'agréable terrasse du café "El Rincon", rue de la Senne pour se restaurer et enregistrer Florian de la Zinneke Parade avec deux de ses collègues du service communication. Le grand jour est pour le samedi 31 mai, "Comme sur des roulettes!" sera sur la brêche!

Dans la foulée, le groupe passe par le collège "Sint Jozef" van Ternat pour y récolter des bouchons à recycler (projet de Joy).